Autre

Le Blues de Windows 2000

J’ai retrouvé ça sur mon disque dur. Je l’ai écrit il y a dix ans, depuis j’ai quitté Windows et je suis passé à Linux. Tout n’y est pas rose, juste un peu moins bleu. Il y a dix ans c’était mon quotidien…


Au départ l’affaire paraissait facile. Un simple test de logiciel. La routine. Tiens, si je l’essayais sous Windows 2000. J’aurais du savoir dans quel guêpier je m’engageais.

Installation sans douleur. Install shield me demande de redémarrer : « Tiens, c’est un vieux programme, avec Windows 2000 en principe il est inutile de redémarrer » songeais-je intérieurement.

Reboot. Attente.

Puis finalement, après une grosse poignée de seconde au lieu de l’habituel écran de login, un magnifique écran bleu de la mort… mon premier avec 2000.

Le message fatidique me propose de supprimer du système le dernier matériel ou logiciel installé. Bonne idée.

J’appuye comme indiqué sur F8 pour passer en mode sans échec.

Nouveau reboot, nouvelle attente, et encore l’écran bleu.

– « Qu’à cela ne tienne, je vais revenir à la dernière bonne configuration connue » décidais-je témérairement en vieux routard des bas fonds.

Nouveau boot, F8, dernière bonne configuration connue. Attente… écran bleu.

– « Tant pis, en avant pour les grands moyens : le CD d’installation ».

Un petit détour par le Bios pour activer le boot du CD-Rom et on reprend la progression : reconnaissance du matériel, lecture et acceptation de la licence, option réparation.

Tout semble bien se passer, le dossier d’installation de Windows est bien repérés, les fichiers passent progressivement du CD-Rom au disque dur. Nickel, il ne reste plus qu’à rebooter.

Nouveau redémarrage, nouvelle attente… nouvel écran bleu.

– « Si tu cherches la bagarre, tu vas trouver à qui parler mon gaillard » l’apostrophais-je.

Nouveau démarrage sur CD, cette fois je choisis l’option de réinstallation complète : c’est parti pour une réinstallation sur place… « Windows 2000 ne dispose pas de la place suffisante pour s’installer, l’installation nécessite 781 Mo ».

– « Coriace le bougre : il vérifie la place disponible sans prendre en compte les fichiers qui vont être remplacé lors du processus… »

Pas question de reformater la partition maintenant, j’ai des fichiers à récupérer.

Nouveau boot sur le CD, cette fois j’utilise le « moniteur de récupération » : objectif récupérer les quelques dossiers importants avant de reformater la maudite partition. Un petit CHDIR « Documents and Settings » et le tour sera joué.

Windows 2000 riposte par un direct du gauche appuyé au foie : « Accès refusé ». Un vrai coup bas. Le moniteur de récupération ne laisse l’accès qu’aux seuls dossiers systèmes… ceux qui ne contiennent pas de données. Et les options proposées sont si primitives que j’aurais plus vite fait de faire du feu avec un silex que de me lancer dans une réparation.

Pas question de lacher le morceau j’ai de la ressource. Il existe d’autres partitions sur le disque, dont une cagnotte en cas de coup dur : 1 Go formaté FAT. Ca devrait aller.

Nouvelle tentative d’installation, mais cette fois on change de disque. L’installation se passe bien et je récupère enfin un système opérationnel. Le lecteur NTFS d’origine reste accessible et je récupère sans difficulté les données disparues.

Dans la bagarre j’ai perdu le compte des boots. J’aurais pu y laisser des plumes, mais ma chance ne m’a pas quittée et je ne m’en tire pas trop mal… il ne reste plus qu’à réinstaller tous les programmes.

 

Publicités

Une réflexion sur “Le Blues de Windows 2000

  1. Heureusement, aujourd’hui, tout a changé.
    W7 est une vraie merveille, qui se répare tout seul lorsqu’il tombe en panne. Cependant, la dernière fois qu’il était en rade je n’ai pas réussi à faire tout avec Windows, et il m’a fallut un coup de main du monde Libre.

    Gageons que W8 sera encore plus proche de la perfection.

    (Et que pour tout ß entier positif, il existera n tel que ß < n et Wn est Libre.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s